Gélinotte des bois

Bonasa bonasia (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Galliformes Famille : Phasianidae Genre : Bonasa
Chargement...

  • 603
    observations

  • 31
    communes

  • 86
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2024
11419 - 12262 - 1265 - 1316 - 13618 - 1386 - 147 - 1473 - 1560 - 1563 - 1595 - 16420 - 16666 - 16748 - 18122 - 183 - 1843 - 1860 - 2023 - 2166 - 2527 - 2621 - 2782 - 2943 - 3167 - 319 - 3222 - 33569 - 343 - 3480 - 3660 - 3848 - 4877 - 5138 - 582 - 583 - 5897 - 6093 - 708 - 8407 - 8500 - 860 - 866 - 8831 - 940 - 9604 - 973 - 9852 - 9874 - 994 - Andrieu Jean - Andrieux Jean - Anonymisé - Autres - Biron Pierre-eymard - Callet Cyrille - Caullireau Guy - Cd38/carlin Jerome - Cd38/guide Nat Fouilland Vincent - Chaix Jean-paul - Cogne Jean - Cuerva Bruno - Delalande Lucas - Fayollat Stéphane - Fourgous Bernard - Fruquière Guillaume - Gonnet Fabrice - Goyot Anika - Leroy David - Locatelli Rémy - Magnat Gilles - Michaux Celine - Noblet Jean-françois - Non-renseigné - Office National Des Forêts - Palhec Brice - Parsy Anne Julie - Parsy Anne-julie - Prouveur Marc - Revol Natan - Rnn Hauts Plateaux Du Vercors - Ruetsch Guillaume - Soubiron Emmanuelle - Tournier Hervé - Trochard Gilles - Valois Marie

Informations espèce

La gélinotte des bois est un galliforme assez petit (de la taille d'une perdrix), au plumage gris-roux tacheté de noir. La barre noire bien visible sur la queue est un bon critère de reconnaissance. La femelle a la gorge blanchâtre tandis qu'elle est noire cernée de blanc chez le mâle. Ce dernier a une caroncule rouge au dessus de l’œil. Exclusivement forestière et très discrète c'est une espèce difficilement observable mais dont la présence peut être trahie par ses crottes ou traces. Source : Parc national des Ecrins
Sédentaire, elle affectionne les sous-bois riches et variés jusqu'à 1 500 m d'altitude où elle trouve feuilles, fleurs, fruits et bourgeons d'arbustes qui constituent l'essentiel de son alimentation qu'elle agrémente d'insectes en été. Elle vit généralement en couple dans les massifs forestiers de l'Est jusqu'aux Alpes du sud. Dans les Écrins, elle est observée surtout en Oisans et Valbonnais. Source : Parc national des Ecrins
Forêts d'ubac | Forêts postpionnières | Hêtraie-sapinière | Pessières
Eurasiatique
Bonasia bonasia (Linnaeus, 1758) | Tetrao bonasia Linnaeus, 1758 | Tetrastes bonasia (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles