Pipit spioncelle

Anthus spinoletta (Linnaeus, 1758)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Motacillidae Genre : Anthus
Chargement...

  • 1 140
    observations

  • 81
    communes

  • 150
    observateurs

  • Première observation
    2002

  • Dernière observation
    2024
10420 - 10459 - 1059 - 1073 - 10749 - 10919 - 10948 - 11018 - 11419 - 1149 - 1159 - 1170 - 1215 - 1219 - 1307 - 1308 - 1315 - 1317 - 133 - 13330 - 13618 - 1363 - 1374 - 1386 - 1439 - 1461 - 147 - 1473 - 1496 - 1591 - 1595 - 1613 - 16410 - 16427 - 1643 - 16450 - 16748 - 1709 - 1715 - 18192 - 183 - 1859 - 19027 - 19219 - 193 - 1954 - 1957 - 1969 - 2039 - 206802 - 2124 - 2151 - 21559 - 21839 - 22251 - 22259 - 22261 - 22898 - 2325 - 2350 - 236 - 2379 - 2384 - 2478 - 2498 - 2543 - 2589 - 2596 - 2606 - 2621 - 2705 - 2731 - 2782 - 281 - 2853 - 2899 - 2900 - 2904 - 2943 - 295 - 296 - 3120 - 3168 - 319 - 325 - 3306 - 352 - 3537 - 3573 - 369 - 3720 - 3848 - 396 - 3962 - 4008 - 4149 - 4167 - 4330 - 4398 - 4402 - 4459 - 4485 - 4497 - 4599 - 4613 - 4632 - 488 - 4947 - 4992 - 4997 - 5036 - 5138 - 525 - 531 - 534 - 5368 - 5607 - 583 - 6034 - 6379 - 6449 - 658 - 6902 - 7780 - 7892 - 806 - 8407 - 8500 - 860 - 8831 - 8872 - 939 - 973 - 9852 - 9874 - 994 - Abel-coindoz Rémi - Andrieux Jean - Anonymisé - Barrot Florian - Cd38/carlin Jerome - Fourgous Bernard - Fruquière Guillaume - Giraud Fanny - Leroy David - Non-renseigné - Revol Natan - Ruetsch Guillaume - Tournier Hervé - Trochard Gilles

Informations espèce

Le pipit spioncelle est un petit passereau de la famille des motacillidés. En plumage nuptial, il a le dos brun, la tête grise, les sourcils blancs, la poitrine rosée à peine rayée sur les flancs et les pattes brunes. En plumage internuptial, poitrine et flancs sont rayés de brun, les pattes sont rose brunâtre et la tête devient brune. Il ressemble alors au pipit farlouse mais avec une taille un plus forte, un corps plus élancé et le dos sans teinte jaune verdâtre. Source : Parc national des Ecrins
C'est un migrateur partiel. En été, Il fréquente les pelouses alpines au-dessus des arbres entre 900 et 2 500 mètres d'altitude. En hiver, Il descend au bord des lacs, marais et cours d'eau. Il est plus facile de l'identifier en vol par son chant : pi-pit-pipit-pipit-pipit... Source : Parc national des Ecrins
Clapiers d'épierrement | Combes à neige | Eboulis | Pelouses alpines et subalpines | Sols des milieux ouverts
Subcosmopolite
Alauda spinoletta Linnaeus, 1758 | Anthus spinoletta spinoletta (Linnaeus, 1758)

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles