Tichodrome échelette

Tichodroma muraria (Linnaeus, 1766)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Sittidae Genre : Tichodroma
Chargement...

  • 681
    observations

  • 83
    communes

  • 177
    observateurs

  • Première observation
    1997

  • Dernière observation
    2024
10055 - 10130 - 1043 - 10459 - 10749 - 10917 - 11018 - 11333 - 11419 - 1159 - 1187 - 1192 - 12043 - 1207 - 1219 - 1236 - 1244 - 12609 - 1308 - 1353 - 13591 - 1374 - 1386 - 1439 - 1454 - 147 - 1473 - 1560 - 1591 - 1595 - 1628 - 16364 - 16411 - 16496 - 16666 - 16748 - 16780 - 16796 - 1689 - 1692 - 17131 - 1721 - 1777 - 1804 - 1843 - 1860 - 18721 - 190347 - 19143 - 1930 - 1954 - 2039 - 2116 - 2124 - 2151 - 21839 - 21916 - 21969 - 2198 - 22251 - 22255 - 22724 - 23064 - 2310 - 23108 - 23463 - 2379 - 2384 - 2433 - 2480 - 2498 - 2589 - 2619 - 2621 - 2782 - 281 - 2844 - 2884 - 2899 - 2930 - 2935 - 296 - 3057 - 3073 - 3099 - 3108 - 3167 - 3306 - 3322 - 3444 - 369 - 3955 - 4008 - 401 - 4139 - 4330 - 4357 - 4398 - 4399 - 4402 - 443 - 4442 - 4497 - 462 - 4632 - 4877 - 488 - 4947 - 500 - 5006 - 5036 - 5138 - 5208 - 534 - 542 - 5426 - 5525 - 5528 - 562 - 568 - 5808 - 583 - 6013 - 6034 - 6093 - 6103 - 6118 - 6324 - 645 - 654 - 658 - 6586 - 6980 - 6999 - 739 - 74 - 7624 - 7892 - 823 - 8335 - 8407 - 8487 - 860 - 866 - 8831 - 9604 - 973 - 9852 - Andrieux Jean - Anonymisé - Association Gite Des Ecouges - Barrot Florian - Betton Benoit - Bossand Sebastien - Caullireau Guy - Cd38/carlin Jerome - Cd38/fouilland Vincent - Cd38/guide Nature 2009 - Cuerva Bruno - Delalande Lucas - Fourgous Bernard - Fruquière Guillaume - Giraud Fanny - Gonnet Fabrice - Goyot Anika - Leroy David - Michel Louise - Non-renseigné - Palhec Brice - Parsy Anne Julie - Prouveur Marc - Putot Olivier - Revol Natan - Rnn Hauts Plateaux Du Vercors - Rony Thibault - Ruetsch Guillaume - Tournier Hervé

Informations espèce

Ce passereau d’une vingtaine de grammes est dominé par un ton gris accentué de noir. Ses larges ailes arrondies sont rouge carmin vif et portent des tâches blanches sur le milieu et les extrémités. Le mâle porte une gorge noire en période de reproduction. C’est un grimpeur et un planeur à la recherche de verticalité et de minéralité. Il est présent partout dans les falaises des Ecrins et, l’hiver venu, n’hésite pas à arpenter les murs des monuments de nos villages. Source : Parc national des Ecrins
Il est le seul oiseau à fréquenter aussi assidûment nos falaises. Il se nourrit à même la roche en dénichant les insectes avec son bec long et fin, notamment les araignées et les poissons d’argent. Ses griffes lui confèrent des appuis solides, sa queue lui sert de gouvernail et ses ailes de propulseur lors des ascensions. Il se livre à des migrations altitudinales au rythme des saisons. L’hiver n’est pas synonyme de repos puisque les mâles défendent leurs quartiers en chantant inlassablement, également imités par les femelles. Source : Parc national des Ecrins
Bâtis | Falaises de basse et moyenne altitudes
Eurasiatique
Certhia muraria Linnaeus, 1766 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles