Pie-grièche écorcheur

Lanius collurio Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Laniidae Genre : Lanius
Chargement...

  • 1 594
    observations

  • 95
    communes

  • 196
    observateurs

  • Première observation
    1998

  • Dernière observation
    2024

Autrans-Méaudre en Vercors - Barbières - Barcelonne - Beaufort-sur-Gervanne - Beauregard-Baret - Boulc - Bouvante - Chamaloc - Château-Bernard - Châteaudouble - Châtelus - Châtillon-en-Diois - Chichilianne - Choranche - Claix - Clelles - Cobonne - Cognin-les-Gorges - Combovin - Corrençon-en-Vercors - Crest - Die - Échevis - Engins - Fontaine - Gigors-et-Lozeron - Glandage - Gresse-en-Vercors - Izeron - La Baume-Cornillane - La Chapelle-en-Vercors - Lalley - La Motte-Fanjas - Lans-en-Vercors - La Rivière - Laval-d'Aix - Le Chaffal - Le Gua - Le Monestier-du-Percy - Léoncel - Lus-la-Croix-Haute - Malleval-en-Vercors - Marignac-en-Diois - Miribel-Lanchâtre - Montaud - Montclar-sur-Gervanne - Noyarey - Omblèze - Oriol-en-Royans - Percy - Peyrus - Plan-de-Baix - Ponet-et-Saint-Auban - Pont-en-Royans - Presles - Rencurel - Rochechinard - Rochefort-Samson - Romeyer - Saint-Agnan-en-Vercors - Saint-Andéol - Saint-Andéol - Saint-André-en-Royans - Sainte-Croix - Sainte-Eulalie-en-Royans - Saint-Gervais - Saint-Guillaume - Saint-Jean-en-Royans - Saint-Julien-en-Quint - Saint-Julien-en-Vercors - Saint-Laurent-en-Royans - Saint-Martin-en-Vercors - Saint-Martin-le-Colonel - Saint-Maurice-en-Trièves - Saint-Michel-les-Portes - Saint-Nazaire-en-Royans - Saint-Nizier-du-Moucherotte - Saint-Paul-de-Varces - Saint-Paul-lès-Monestier - Saint-Pierre-de-Chérennes - Saint-Quentin-sur-Isère - Saint-Roman - Saint-Romans - Saint-Vincent-la-Commanderie - Sassenage - Seyssinet-Pariset - Seyssins - Solaure en Diois - Suze - Vachères-en-Quint - Varces-Allières-et-Risset - Vassieux-en-Vercors - Vaunaveys-la-Rochette - Veurey-Voroize - Villard-de-Lans

10003 - 10055 - 10749 - 11018 - 1110 - 11271 - 11333 - 1159 - 1170 - 1192 - 1207 - 1267 - 13 - 1308 - 1317 - 1321 - 133 - 13618 - 1365 - 137 - 1374 - 1386 - 1397 - 1439 - 147 - 1473 - 1591 - 1613 - 16320 - 16388 - 16420 - 1643 - 16449 - 16459 - 16473 - 16556 - 16748 - 16774 - 16780 - 1709 - 17131 - 18122 - 18150 - 18257 - 1860 - 18721 - 188036 - 18978 - 190347 - 19107 - 19143 - 1926 - 1954 - 1957 - 1964 - 1996 - 2023 - 206802 - 2151 - 21825 - 21839 - 21916 - 21969 - 2198 - 22255 - 22374 - 22441 - 22511 - 22881 - 23108 - 23404 - 2350 - 236 - 2384 - 2433 - 2447 - 2461 - 2478 - 2480 - 2490 - 2498 - 2543 - 2547 - 2562 - 2589 - 2606 - 2621 - 2705 - 2797 - 281 - 2844 - 2884 - 2899 - 2900 - 2904 - 2943 - 295 - 3073 - 3085 - 3120 - 3168 - 31757 - 3206 - 3293 - 33 - 3306 - 3312 - 33569 - 3362 - 3405 - 343 - 3441 - 3444 - 3475 - 3562 - 3720 - 3793 - 3848 - 3859 - 4015 - 4167 - 4196 - 4249 - 443 - 4453 - 4553 - 462 - 4632 - 4877 - 488 - 4947 - 4974 - 5036 - 5115 - 518 - 5203 - 5218 - 531 - 534 - 542 - 5429 - 5451 - 579 - 5808 - 582 - 583 - 592 - 5927 - 5942 - 6173 - 6468 - 653 - 68 - 699 - 6999 - 7892 - 806 - 823 - 8407 - 8500 - 860 - 866 - 8831 - 9346 - 9368 - 939 - 940 - 973 - 9852 - 9874 - Abel-coindoz Rémi - Albisson Antoine - Andrieux Jean - Anonymisé - Association Gite Des Ecouges - Cartier-millon Maxime - Caton Chrystelle - Cd38/carlin Jerome - Cd38/fouilland Vincent - Cd38/guide Nat 2010 Bianchin Agnès - Cd38/guide Nat 2010 Re Mo - Cd38/guide Nat Bianchin Agnès - Cd38/guide Nat Fouilland Vincent - Cd38/guide Nat Re Marie-odile - Delalande Lucas - Giraud Fanny - Gonnet Fabrice - Goyot Anika - Leroy David - Michel Louise - Non-renseigné - Prime Amanda - Prouveur Marc - Revol Natan - Rony Thibault - Tournier Hervé

Informations espèce

La pie-grièche écorcheur fait partie de la famille des passereaux. Elle est de la taille d'un gros moineau. C'est une espèce chez laquelle il existe un fort dimorphisme sexuel. Le mâle a la tête et le croupion gris cendré avec un bandeau noir sur l’œil, les ailes brun roux et la poitrine rose très pâle ; La femelle a la tête et les ailes brun sombre assez uniforme avec la poitrine blanc cassé à jaunâtre, barrée par de fins traits qui dessinent comme des écailles. C'est la plus commune de nos pies grièches. L'espèce niche le plus souvent dans des buissons épineux (épine vinette, argousier,...). Elle est présente chez nous de mai à septembre (reproduction) et part ensuite hiverner en Afrique tropicale. Source : Parc national des Ecrins
La pie-grièche écorcheur a l'habitude d’empaler ses proies (gros coléoptères, petits oiseaux, micro-mammifères, …) sur des « lardoirs » constitués par les épines des buissons sur lesquels elle se poste (argousier, épine vinette, aubépine, églantier, …), mais aussi sur les fils de fer barbelés. Cette technique lui permet de se constituer un garde-manger et lui sert à immobiliser facilement ses proies pour les découper en morceaux. C'est une espèce en forte régression en Europe de l'ouest du fait de la disparition de son habitat par l'agriculture intensive (pesticides, engrais, disparition des bosquets, etc.). Source : Parc national des Ecrins
Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Prairies de fauche
Eurasiatique
Lanius collurio collurio Linnaeus, 1758

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles