Bruant jaune

Emberiza citrinella Linnaeus, 1758

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Emberizidae Genre : Emberiza
Chargement...

  • 1 865
    observations

  • 79
    communes

  • 211
    observateurs

  • Première observation
    2016

  • Dernière observation
    2024
10003 - 10035 - 10459 - 1065 - 10749 - 11018 - 1110 - 11271 - 1140 - 1149 - 1159 - 1170 - 1187 - 1192 - 1200 - 1207 - 1215 - 1219 - 12609 - 1286 - 1308 - 1317 - 1321 - 133 - 1350 - 13618 - 1374 - 1386 - 13945 - 1412 - 1435 - 1439 - 147 - 1473 - 1496 - 1515 - 1548 - 1591 - 1595 - 1611 - 1628 - 16320 - 16388 - 16410 - 16420 - 16427 - 1643 - 16449 - 16459 - 16470 - 16496 - 16774 - 17173 - 1777 - 18257 - 18366 - 18452 - 18693 - 18978 - 190347 - 19107 - 1926 - 1954 - 1957 - 1996 - 2039 - 206802 - 2151 - 2166 - 21839 - 21916 - 21923 - 21969 - 2198 - 22204 - 22255 - 22421 - 22511 - 2287 - 22896 - 22898 - 2302 - 2321 - 233 - 23404 - 2350 - 236 - 2379 - 2384 - 2433 - 2440 - 2447 - 2490 - 2498 - 2537 - 2547 - 2562 - 2589 - 2596 - 2606 - 2621 - 26533 - 2705 - 2710 - 2782 - 281 - 2844 - 2884 - 2899 - 2904 - 2943 - 295 - 296 - 2992 - 3073 - 3089 - 3120 - 3167 - 3168 - 31757 - 31758 - 3206 - 3306 - 3312 - 3394 - 3405 - 343 - 3441 - 3444 - 3515 - 3720 - 3793 - 3848 - 396 - 40 - 4149 - 4167 - 4398 - 4402 - 443 - 4453 - 4459 - 4553 - 4577 - 462 - 4632 - 4877 - 488 - 4897 - 4979 - 4992 - 4997 - 500 - 5036 - 5128 - 5138 - 531 - 534 - 5398 - 542 - 5441 - 5451 - 5525 - 568 - 5752 - 5808 - 583 - 5944 - 6034 - 6076 - 6300 - 6379 - 640 - 6443 - 6468 - 658 - 671 - 68 - 6999 - 7480 - 7892 - 806 - 823 - 8335 - 8407 - 8500 - 860 - 866 - 8783 - 8831 - 885 - 9368 - 939 - 940 - 973 - 9825 - 9852 - 9874 - Abel-coindoz Rémi - Albisson Antoine - Andrieux Jean - Anonymisé - Delalande Lucas - Fruquière Guillaume - Leroy David - Michel Louise - Non-renseigné - Parsy Anne Julie - Revol Natan - Tournier Hervé - Ulrich Samuelle

Informations espèce

Le bruant jaune est un passereau d'assez grande taille et, comme son nom l'indique, de couleur dominante jaune. C'est surtout chez le mâle en plumage nuptial que cette couleur est marquée, au niveau de sa tête, de sa gorge et de son ventre, le dos étant dans les tons de brun roux. La femelle est beaucoup plus terne, seulement teintée de jaune pâle, avec le ventre beaucoup plus rayé de brun. Source : Parc national des Ecrins
Au printemps et en été, on peut facilement repérer le mâle, alors qu'il lance son chant caractéristique du haut d'un buisson ou d'un arbre. Cette espèce fréquente les bocages ou autres espaces où sont présents buissons et arbres. En été, il peut nicher jusqu'à 2000 m d'altitude alors qu'en hiver les individus se regroupent à plus basse altitude. Cette espèce protégée est en déclin dans bien des régions en raison notamment des pratiques agricoles : suppression des haies et des bosquets, utilisation des pesticides, circulation des machines agricoles etc. Source : Parc national des Ecrins
Champs labourés | Friches et broussailles | Haies et talus | Landes montagnardes et subalpines | Lisières et clairières | Pelouses alpines et subalpines
Eurasiatique
Pas de synonymes pour ce taxon

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles