Mésange boréale

Poecile montanus (Conrad von Baldenstein, 1827)

Classe : Aves Ordre : Passeriformes Famille : Paridae Genre : Poecile
Chargement...

  • 783
    observations

  • 55
    communes

  • 140
    observateurs

  • Première observation
    1998

  • Dernière observation
    2024
1065 - 1073 - 11018 - 1110 - 11271 - 11333 - 1170 - 1219 - 1286 - 1308 - 1317 - 1331 - 1374 - 1386 - 1439 - 147 - 1473 - 157908 - 1582 - 1591 - 1595 - 1628 - 16420 - 16427 - 16496 - 16748 - 1677 - 16774 - 1703 - 1777 - 18141 - 18192 - 183 - 188036 - 18926 - 19027 - 190347 - 1957 - 2023 - 2033 - 2039 - 2083 - 2124 - 2151 - 21839 - 21916 - 22511 - 22845 - 2350 - 236 - 2379 - 2478 - 2498 - 2527 - 2562 - 2589 - 2596 - 2621 - 2705 - 2782 - 281 - 2899 - 2904 - 3073 - 3085 - 3167 - 319 - 325 - 3306 - 3412 - 343 - 3480 - 3520 - 3537 - 362 - 3684 - 369 - 3720 - 3848 - 3955 - 4149 - 4167 - 443 - 452 - 4632 - 488 - 4897 - 4950 - 4992 - 500 - 5078 - 51 - 5138 - 531 - 534 - 542 - 5525 - 5607 - 5808 - 582 - 583 - 5897 - 5942 - 6034 - 6586 - 6866 - 6999 - 718 - 7892 - 8122 - 823 - 8335 - 8407 - 852 - 860 - 866 - 8831 - 885 - 934 - 973 - 9852 - 9874 - 994 - 9988 - Andrieux Jean - Anonymisé - Association Gite Des Ecouges - Barrot Florian - Caullireau Guy - Cd38/carlin Jerome - Cd38/guide Nat 2011 Le Strat M - Fruquière Guillaume - Leroy David - Noblet Jean-françois - Non-renseigné - Revol Natan - Rousseau Lison - Ruetsch Guillaume - Tournier Hervé - Trochard Gilles

Informations espèce

La mésange boréale ou alpestre est un petit passereau sédentaire qui se distingue par une grosse tête ornée d'une calotte et d'une bavette noires. Son dos est brun grisâtre et son ventre blanc sale. Habitante des forêts de montagne jusqu'à leur limite supérieure, elle est le sosie de la mésange nonnette qui vit plutôt en dessous de 1 400 m. Il n'y a alors plus qu'à connaître les cris et les chants pour les différencier là où on trouve les deux. Source : Parc national des Ecrins
La mésange boréale a la particularité de creuser elle-même dans les arbres les cavités dans lesquelles elle nichera. Comme elle n'a pas l'outillage et les capacités d'un pic, elle choisit pour creuser sa loge un tronc au bois pourri où il lui sera facile de creuser. Source : Parc national des Ecrins
Forêts d'adret | Forêts d'altitude et zone de combat | Forêts d'ubac | Fourrés de saules et d'aulnes | Hêtraie-sapinière | Mélèzins
Eurasiatique
Parus cinereus montanus Conrad von Baldenstein, 1827 | Parus montanus Conrad von Baldenstein, 1827 |

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles