Chargement...

  • 55
    observations

  • 29
    communes

  • 25
    observateurs

  • Première observation
    2004

  • Dernière observation
    2024
101 - 1170 - 1473 - 16427 - 16748 - 190347 - 1968 - 206802 - 2103 - 281 - 3120 - 3720 - 4632 - 4877 - 534 - 7892 - 8500 - 912 - Andrieux Jean - Anonymisé - Caullireau Guy - Cd38/carlin Jerome - Cuerva Bruno - Fourgous Bernard - Leroy David

Informations espèce

Ce petit serpent souvent confondu, à distance, avec la vipère aspic, s'en distingue pourtant aisément à son écaillure lisse et brillante ainsi qu'à une bande noire latérale qui traverse l’œil. La face ventrale uniforme permet d'éviter toute confusion avec la coronelle girondine. Bien que de comportement assez discret, l'espèce est bien présente dans les Ecrins jusqu'à plus de 2 000 m d'altitude. Source : Parc national des Ecrins
La proximité de milieux rocheux lui est très favorable, notamment là où abondent les lézards des murailles qui constituent sa proie principale. A l'occasion, elle peut aussi chasser d'autres petits serpents notamment la jeune vipère aspic. Source : Parc national des Ecrins
Bâtis | Bords de chemins, de routes et de voies ferrées | Clapiers d'épierrement | Eboulis | Falaises de basse et moyenne altitudes | Forêts d'adret | Forêts de chênes blancs et de pins sylvestres | Friches et broussailles | Haies et talus | Landines de haute altitude | Lisières et clairières | Mélèzins | Parcs et jardins | Pelouses alpines et subalpines | Pelouses sèches montagnardes | Rives de sable et galets | Rochers embroussaillés
Européenne
Coluber coronella Bonnaterre, 1790 | Coluber levis Lacepède, 1789 | Natrix coronilla Schrank, 1798

Observations par classes d'altitudes

Observations mensuelles